AES Prévention logo

Equipier de première intervention

La consigne de sécurité incendie indique :

  1. Le matériel d’extinction et de secours qui se trouve dans le local ou à ses abords,
  2. Les personnes chargées de mettre ce matériel en action,
  3. Pour chaque local, les personnes chargées de diriger l’évacuation des travailleurs et éventuellement du public,
  4. Les mesures spécifiques liées à la présence de personnes handicapées, et notamment le nombre et la localisation des espaces d’attentes sécurisés ou des espaces équivalents,
  5. Les moyens d’alerte,
  6. Les personnes chargées d’aviser les sapeurs-pompiers dès le début d’un incendie,
  7. L’adresse et le numéro d’appel téléphonique du service de secours de premier appel, en caractères apparents,
  8. Le devoir, pour toute personne apercevant un début d’incendie, de donner l’alarme et de mettre en œuvre les moyens de premier secours, sans attendre l’arrivée des travailleurs spécialement désignés. - Code du Travail Article R4227-38 -

La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme générale, à localiser et à utiliser les espaces d’attente sécurisés ou les espaces équivalents à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires. Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois. Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l’inspection du travail.- Code du Travail Article R4227-39 -

REGLES APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurance Dommage)

R4 : “L’ensemble du personnel doit être formé à la manoeuvre des extincteurs”

R5 : “Au minimum 2 personnes doivent être formées à l’exploitation et aux opérations de surveillance trimestrielle des installations”

R6 : Art 3.2 "Sous la responsabilité du chef d’établissement, le service de sécurité incendie doit organiser : les EPI (Equipiers de Première Intervention) et les ESI (Equipiers de Seconde Intervention)"

  • Nombre d’EPI : 10% des effectifs présents formés au moins une fois par an. Exercices pratiques tous les ans.
  • Nombre d’ESI : 3 au minimum formés 2 fois par an.